LA VINIFICATION

Chaque année plus de 100 vendangeurs ont rendez-vous au domaine pour 15 jours de cueillette environ. Reconnu pour la qualité de son vin, le Château des Tours l’est tout autant pour la qualité de son accueil et de son hébergement qui permet à l’ensemble de l’équipe de séjourner sur place dans les gîtes du Château merveilleusement restaurés dans le respect de l’authenticité.
 
Les raisins sont ramassés à maturité optimale, sélectionnés, triés afin d’apporter le meilleur au cuvage. L’utilisation d’un égrappoir qui sépare avec précaution les baies de leur rafle, les raisins sont ensuite encuvés pour une longue macération durant 2 à 3 semaines avec un pigeage régulier qui consiste à enfoncer le « chapeau de marc » dans le jus pour améliorer la diffusion des arômes et des composés phénoliques.
 
Cette étape, inspirée des méthodes bourguignonnes, permet une extraction de couleur, de matière, de fruit, sans les goûts amers et asséchants de la rafle. Les levures naturelles donnent naissance progressivement au vin en conservant tous les attributs du terroir d’origine. Après un pressurage pneumatique, la seconde fermentation peut s’effectuer en douceur durant tout l’hiver dans les cuves logées au cœur du Château à une température idéale.
 
Au printemps, lorsque le vin est « bien né », les mises en bouteilles sont effectuées à la propriété pour préserver la structure tannique et la richesse des arômes de fruits noirs avec une pointe de minéralité typique du terroir et qui souligne la capacité de vieillissement du Brouilly Château des Tours.
 
Après un vieillissement d’un an en moyenne dans les caves du Château, les vins sont prêts à être commercialisés, dégustés… ou pourront aussi séjourner encore plusieurs années en cave pour les plus patients.